BALLON Marcel

Né le 4 novembre 1896 à Paris, mort en déportation le 13 avril 1945 à Melk ; instituteur, militant syndicaliste et socialiste d’Indre-et-Loire ; résistant.

Après la Première Guerre mondiale, Marcel Ballon milita au syndicat unitaire de l’Enseignement et, à plusieurs reprises, fut membre du conseil syndical. Simultanément il était membre du Parti socialiste. Après l’unité il fut jusqu’en 1937 l’un des membres du conseil syndical de la section d’Indre-et-Loire du SNI.

Lorsqu’en 1941 Georges Lapierre renoua des contacts avec des militants syndicalistes de l’enseignement, Marcel Ballon fut son correspondant pour l’Indre-et-Loire. À ce titre il fut arrêté une première fois puis relâché.

En 1942, contacté par Jean Meunier, il fit partie du réseau CNP Castille puis aida Jean Meunier à reconstituer le Parti socialiste clandestin et à organiser Libération-Nord en Touraine.

En septembre 1943, il remplaça Marcel Nay à la direction de Libération-Nord.

Arrêté, M. Ballon fut déporté le 6 avril 1944 à Mauthausen puis transféré au camp de Melk où il mourut.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15556, notice BALLON Marcel, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 10 février 2012.

SOURCES : Bulletin du SMEL (1912-1934). — Bulletin de la section du SNI. — Notes de Madame Raymonde Meunier. — La Fondation pour la mémoire de la déportation, Le Livre Mémorial..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément