SALEL Eugène, Adolphe [Dictionnaire des anarchistes]

Par René Bianco, Rolf Dupuy complété par Thierry Bertrand

Né le 25 juillet 1863 à Bessèges (Gard) ; mécanicien à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Ce fut en 1890 qu’Eugène Salel se fixa à Marseille. Avec sa compagne Marie Saut, il fréquenta alors assidument les réunions anarchistes et collabora à L’Agitateur (Marseille, 1892). Le couple fut impliqué avec d’autres compagnons dans un prétendu vol de dynamite et Salel fut incarcéré à la prison Chave en avril 1892 avant de bénéficier par la suite d’un non-lieu.

Son domicile, 7 rue de Solférino, fut perquisitionné à de nombreuses reprises jusqu’en 1894. En 1899 il quitta son logement du 71 rue de la Belle de Mai, pour se rendre à Paris où l’on perd sa trace.

Il se mariait le 8 janvier 1903 à Oullins (Rhône) avec Jeanne Amélie Athenoud.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155586, notice SALEL Eugène, Adolphe [Dictionnaire des anarchistes] par René Bianco, Rolf Dupuy complété par Thierry Bertrand, version mise en ligne le 9 avril 2014, dernière modification le 30 juin 2022.

Par René Bianco, Rolf Dupuy complété par Thierry Bertrand

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M6/3347B, 3391, 3395, 3399, 4698, 6346. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, site d’Aix 14U95 Quinto. — R. Bianco, Le mouvement anarchiste, op. cit.— Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément