SCOTTU Antonio [dit SCOTTO et METEOR] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né le 1er mai 1887 à Nughedu-San-Nicolo (Italie) ; forgeron ; militant anarchiste italien réfugié en France.

Antonio Scottu avait épousé le 16 novembre 1917, à Brescia, Luigia Mariani (née à Zurich le 13 septembre 1894), fille du militant anarchiste Luigi Mariani.

Emigré en France sous le fascisme, il demeura d’octobre 1921 à avril 1922 chez son beau père, 19 rue de l’Internationale à Bobigny, puis chez Henriette Royo, 13 rue Eugène Varlin et à partir de juillet 1926 dans une chambre, 6 passage de Flandre (loyer hebdomadaire de 50f). Il exerçait régulièrement la profession de forgeron et travaillait pour une maison située à Levallois-Perret.

Sous le pseudonyme de Meteor il collabora au Libertaire et à La Revue Anarchiste (Paris, 1922-1925) fondée par S. Faure* et dont il était membre du comité de rédaction, ainsi qu’à la revue anarchiste italienne Tempra (Paris, 6 numéros de juillet 1925 à novembre 1926) dont les autres rédacteurs étaient Hugo Fedeli*, Virgilio Gozzoli* et Tintino Rossi* dit Auro d’Arcola. Membre du groupe de l’œuvre internatinale des éditions anarchistes fondée en 1924, il en démissionna en janvier 1927 à la suite de la fusion des librairies « Sociale » et « Internationale ». Il fréquenta ensuite des dissidents de l’Union Anarchiste et collabora à l’organe individualiste L’anarchie.

Antonio Scotto figurait sur la liste des anarchistes dont le domicile était vérifié bi-mensuellement. Le 29 décembre 1930 il fut l’objet d’un arrêté d’expulsion et le 7 novembre 1932 fut condamné à un mois de prison pour « infraction à l’arrêté d’expulsion ». Suspecté d’avoir aidé Michele Schirru dans son projet d’attentat contre Mussolini, il fut expulsé de France et aurait gagné la Belgique puis l’Algérie dont il aurait été également expulsé avant 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155599, notice SCOTTU Antonio [dit SCOTTO et METEOR] [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 27 mars 2014, dernière modification le 28 mars 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. PPo BA 1899, rapport de septembre 1927. — Arch. Dép. Gard 1M757 (Menées terroristes). — L. Bettini, Bibliografia…, op. cit. — C. Silingardi, Rivoluzio Gilioli..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément