SEVRIN Hubert [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Anarchiste belge.

H. Sevrin, qui demeurait rue Beau Jardin à Ensival (Verviers, Belgique), participa journal Le Plébéien publià à Dison puis à Ensival de mars 1894 à 1895. Son journal approuvait les attentats commis alors par les anarchistes en France. Sevrin fut poursuivi une première fois pour incitation à la violence − en raison du contenu du quatrième numéro − mais acquitté par le tribunal correctionnel de Verviers. Suspendu, le journal reparaît brièvement en 1895.

Sevrin fut, à compter du numéro 2 (25 janvier 1896), le gérant du journal La Débacle Sociale (Ensival, 10 numéros du 4 janvier au 19 avril 1896) où il avait remplacé J. Bosson.

A l’été 1896 et en tant que gérant il fut condamné par la cour d’assises de Liège à 14 mois de prison et 100fr. d’amende ainsi qu’à l’arrestation immédiate, suite à la publication dans le journal d’un article et de la chanson Le poignard à la main.

Hubert Sevrin apparaît encore comme militant au sein de la section des libres-penseurs d’Ensival, Les Solidaires, en 1902. Après quoi nous perdons sa trace.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155605, notice SEVRIN Hubert [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 9 avril 2014, dernière modification le 15 juillet 2021.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Les Temps Nouveaux, année 1896. — R. Bianco, Un siècle de presse anarchiste..., op. cit. — Notice dans le dictionnaire Belgique.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément