GRANDIDIER Alfred [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 17 mars 1875 à Saint-Denis (Seine) ; peintre ; anarchiste.

Alfred Grandidier (1894)
Alfred Grandidier (1894)
Album Bertillon, 1894

Fils d’un couple d’ouvriers journaliers ayant six enfants, Alfred Grandidier était dès le début des années 1890 membre du groupe anarchiste de Saint-Denis, dont faisait également partie son frère Louis Grandidier*. Il habitait alors rue de la Charronnerie.

Fuyant la grande répression contre l’anarchisme, Alfred Grandidier s’exila à Londres en octobre 1893. Il aurait vécu chez le frère de l’anarchiste Latour, dans le quartier de Camden, puis habita au 30, Toby Street.

Après son retour en France, il ne semble pas qu’il ait de nouveau fait parler de lui.

Le 3 décembre 1904, il épousa Hélène Sauvel à Amiens (Somme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155667, notice GRANDIDIER Alfred [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche , version mise en ligne le 8 avril 2014, dernière modification le 15 mai 2014.

Par Guillaume Davranche

Alfred Grandidier (1894)
Alfred Grandidier (1894)
Album Bertillon, 1894

SOURCES : État civil de Saint-Denis. — Constance Bantman, Anarchismes et anarchistes en France et en Grande-Bretagne, 1880-1914, thèse soutenue à l’université Paris-XIII, 2007.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément