MOMBIOLA ALLUÉ Angel, Pedro [Dictionnaire des anarchistes]

Par André Balent, Rolf Dupuy

Né le 6 février 1908 à Sariñena (province de Huesca, Aragon, Espagne), fusillé le 20 août 1944 par les Allemands à Ondes (Haute-Garonne) ; anarchiste espagnol (CNT et FIJL), militant clandestin dans la région toulousaine ; membre de la Résistance en Haute-Garonne, sans doute de l’AS (Armée secrète)/CFL (Corps francs de Libération)

Militant de la Fédération ibérique des Jeunesses libertaires (FIJL), Angel Mombiola Allué se maria civilement le 24 novembre 1932 à Saragosse avec Maria, Gregoria Lozano Molina a été dès le début de la guerre civile volontaire dans la Colonne Durruti où il refusera de commander un bataillon : « Je ne veux commander personne, je veux être un combattant et rien d’autre ». Opposé à la militarisation il poursuivit la guerre dans un groupe de dynamiteurs jusqu’à la chute du front d’Aragon où il réintégra son ancien bataillon dans la 26è Division (ex Colonne Durruti).

Exilé en France lors de la Retirada, il y participa avec sa compagne, Maria Lozano Mombiola, à la résistance en Haute-Garonne pendant l’occupation et fut fusillé le 20 août 1944 avec deux autres adhérents de la CNT, Ricardo Garcia et Francisco Aguado, après avoir été capturé par les troupes allemandes près d’Ondes où le groupe s’apprêtait à faire sauter un pont sur la Garonne. Ondes st une commune rurale, au nord de Toulouse, limitrophe du Tarn-et-Garonne.

Une plaque à leurs mémoires a été scellée sur le monument aux morts de Grenade (Haute-Garonne), commune voisine d’Ondes. Il y a un dossier à son nom, non consulté, au Service historique de la défense à Vincennes (cote 16 P 425191). Il a été homologué comme soldat des FFI (Forces françaises de l’Intérieur).

Son épouse, Maria Lozano Molina (1914-2000), fut une militante libertaire de Toulouse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155691, notice MOMBIOLA ALLUÉ Angel, Pedro [Dictionnaire des anarchistes] par André Balent, Rolf Dupuy, version mise en ligne le 7 avril 2014, dernière modification le 20 septembre 2021.

Par André Balent, Rolf Dupuy

SOURCES : Espoir, n°394, 4 août 1969 (témoignage de Maria Mombiola) — Documents transmis par sa nièce — M. Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit. — Sites MemorialGenWeb et Mémoire des hommes consultés le 20 mars 2021 (André Balent). Site du CRAS(Centre de recherche pour l’alternative sociale, Toulouse), consulté le 18 septembre 2021 (André Balent).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément