MOUSSEAU Jean-Paul-Armand [Dictionnaire des anarchistes]

Par Daniel Vidal

Né le 1er janvier 1927 et mort le 7 février 1991 à Montréal (Canada) ; peintre, sculpteur.

Dès la fin 1944, il faisait partie du groupe préfiguratif des Automatistes, avec Magdeleine Arbour, Bruno Cormier, Muriel Guilbault, Marcelle Ferron, Maurice Perron... De passage en France, il se procura des livres dans une librairie anarchiste parisienne. Il lut Bakounine, dont il disait qu’il était "un anarchiste russe dont les positions semblaient très voisines des Automatistes".

Au début de l’été 1950, il participa à la création d’une éphémère commune libertaire et coopérative dans une ferme à Saint-Jean Baptiste de Rouville. Il s’y installa avec sa femme et quelques autres adeptes libertaires issus du groupe des Automatistes, dont Marcel Barbeau*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155693, notice MOUSSEAU Jean-Paul-Armand [Dictionnaire des anarchistes] par Daniel Vidal, version mise en ligne le 6 avril 2014, dernière modification le 9 septembre 2020.

Par Daniel Vidal

SOURCES : Mathieu Houle-Courcelles, Sur les traces de l’anarchisme au Québec, Éditions Lux, 2008. — L’encyclopédie canadienne en ligne (the canadianencyclopedia.com) consultée le 17 octobre 2013.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément