REILLE François [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né en 1942 à Marmande (Lot-et-Garonne) , mort le 7 décembre 2001 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; enseignant libertaire, militant du CIRA de Marseille.

Venu tout jeune à Marseille avec ses parents, François Reille avait participé dans les années 1960 aux activités du groupe Jeunes libertaires qui réunissait militants français et espagnols. Il rejoignit ensuite le Centre international de recherches sur l’anarchisme (CIRA) de Marseille peu de temps après sa création.

Enseignant à Martigues avec une formation de sociologue, ses études lui avaient donné la passion de l’ethnologie et il s’intéressa plus particulièrement aux sociétés tsiganes. C’est sur son idée que Claude Mourre avait réalisé un film de 26 minutes intitulé Fragments tsiganes, qui fut présenté lors de l’inauguration du nouveau local du CIRA en décembre 1990. Il fit également plusieurs conférences au CIRA autour de l’ethnologie et de la Société sans Etat de Pierre Clastres (mai 1995 et novembre 2000).

François Reille qui était marié et pére de deux enfants, et qui avait de nombreux autres centres d’intêrêts (la reliure, les arts, la danse, les oiseaux…), décéda à Marseille le 7 décembre 2001 victime d’un cancer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155733, notice REILLE François [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 6 avril 2014, dernière modification le 6 avril 2014.

Par Rolf Dupuy

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément