RUHAUT Edmond [Dictionnaire des anarchistes]

Par Daniel Vidal

Né le 19 mai 1865 à La Calmette (Gard) ; maçon.

Fils de Pierre, maçon, et de Julie Faucher, il était marié et eut trois enfants.
D’abord membre de la Fédération socialiste du Gard, c’est vers 1896 qu’il se rapprocha des anarchistes se réunissant à Nimes, au café Dayre, 22 rue de la vierge. En 1902, il fut signataire du Manifeste aux soldats publiés dans Le Libertaire du 13 au 20 septembre 1902. Il était l’ami intime des anarchistes Meck Henri*, Mérignargues Casimir* et Soulier César*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155756, notice RUHAUT Edmond [Dictionnaire des anarchistes] par Daniel Vidal, version mise en ligne le 5 avril 2014, dernière modification le 9 septembre 2020.

Par Daniel Vidal

SOURCE : Archives du Gard, 1M753

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément