TANFORTI Jacques [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né le 20 septembre 1929 à Paris 15e arr., mort le 29 août 2014 à Villejuif (Val-de-Marne). Ouvrier métallurgiste, communiste libertaire. Membre de l’OPB.

Jacques Tanforti était membre à la fin des années 1940 du groupe d’usine de Renault Billancourt avec entre autres André Nedelec, Gil Devillard et Jacques Prol. Il collaborait au Libertaire.

Lors du congrès de la Fédération anarchiste (FA) tenu à Paris les 24-25 mai 1953, il fit partie de la commission de contrôle des mandats avec les frères Muñoz (11e & 12e arrondissement), Blanchet (secrétaire à l’organisation), Froget (Yonne) et Coudert (Clermont). Il fut ensuite coopté en juin 1953 dans l’Organisation Pensée bataille (OPB), un organisme clandestin formé autour de G. Fontenis pour prendre le contrôle de la Fédération.

En novembre 1953, à la suite de la suspension de l’OPB, de René Lustre pour « négligences », Jacques Tanforti le remplaça comme permanent de l’organisation.
Membre de la Fédération communiste libertaire (FCL) il remplaça R. Joulin comme gérant du Libertaire à partir du numéro hors série (4 juin 1954) au numéro 395 (12 juillet 1954).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155760, notice TANFORTI Jacques [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 28 mars 2014, dernière modification le 30 mars 2020.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : G. Fontenis, L’autre communisme…, op. cit. — Fichier des décès Insee.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément