CHAMPS Paul [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Militant des Jeunesses libertaires et de la FCL.

Après guerre Paul Champs militait au groupe de Paris-est de la Fédération Anarchiste (FA). Le 13 septembre 1946, au congrès de fondation de la Fédération des Jeunesses Anarchistes (FJA) à Dijon, il fut élu au Comité national de cette organisation comme responsable de la commission de presse avec comme adjoints Serge Senninger* dit Ninn (Paris centre) et François Muñoz (Paris est) ; les autres membes du CN étaient Georges Fontenis* (Paris est) secrétaire général, Louise Le Bourhis (Paris centre) secrétaire administrative, G. Mazocchi (Colombes) secrétaire aux relations internationales, René Busset (Ivry-Vitry) à la propagande, René Souchay (Paris nord) secrétaire au matériel, Raymond Robic (Paris est) responsable de la presse et des éditions, Marcelle Clavé (Toulouse) secrétaire à l’entraide et Louis Fassier* (Paris est) trésorier.

La FJA publiait le bulletin intérieur Amitié dont était responsable L. Fassier et dont au moins deux numéros sont parus en 1946 (n°2, septembre-octobre). Paul Champs collaborait également à Jeunesse anarchiste (Paris, n°1, juillet 1946 à n°3, juin 1947) dont le gérant fut Charles Durand puis R. Robic et était l’organe imprimé de la FJA. Il fut ensuite nommé secrétaire de propagande de la IIè région (Paris) de la FJA et collabora régulièrement au Libertaire, particulièrement à la rubrique "Le coin des jeunes".

Le 30 juillet 1949, il avait été délégué au 22e congrès de l’organisation espérantiste SAT à Paris, dont il fit le compte rendu dans le Libertaire. Paul Champs avait ensuite milité à la Fédération Communiste Libertaire (FCL). Il habitait en 1950 au 7 rue Heliopolis (Paris 17) et figurait sur la liste des domiciles à surveiller par la police.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155832, notice CHAMPS Paul [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 2 avril 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Le Libertaire, années 1946-49 — Notes D. Dupuy — R. Bianco, Un siècle de presse, op. cit. — G. Fontenis, L’autre communisme, op. cit. — Arch. PPo BA 1900.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément