GAUTHIER Joseph, Jean [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né vers 1871 ; ébéniste ou palissonneur ; anarchiste.

Le 9 mai 1891, suite aux incidents violents du 1er mai à Saint-Denis (voir Decamps, Dardare, Léveillé), la police perquisitionna le logis de quatre anarchistes dionysiens : Joseph Bastard, Joseph Gauthier, Acterani et Heurteaux. Elle découvrit un certain nombre d’armes et de brochures révolutionnaires.
Sans doute pour échapper à un procès, Gauthier se réfugia en Belgique avec Émile Voyez*. Les deux hommes auraient ensuite été expulsés du pays. En mai 1892, ils passèrent en Grande-Bretagne. Gauthier vécut au 10, Pitt Street, à Londres. Il séjourna également quelque temps à Norwich.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155893, notice GAUTHIER Joseph, Jean [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 31 mars 2014, dernière modification le 31 mars 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : La Presse, 10 mai 1891. — Jean-Paul Brunet, Saint-Denis la ville rouge 1890-1939, Hachette, 1990. — Constance Bantman, « Anarchismes et anarchistes en France et en Grande-Bretagne, 1880-1914 : Échanges, représentations, transferts, thèse en langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes, Paris-XIII, 2007.

Iconographie : BERTILLON Alphonse. Album photographique des individus qui doivent être l’objet d’une surveillance spéciale aux frontières, Paris : Imprimerie Chaix, 1894.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément