ROBERT Louis [Dictionnaire des anarchistes]

Par Laurent Gallet

Né à Choisy (Haute-Savoie) le 23 août 1834 ; tisseur ; anarchiste lyonnais.

Louis Robert fut arrêté le 29 novembre 1860 pour fraude à l’octroi et remis en liberté le 17 décembre suivant, en vertu d’une ordonnance de non lieu. Marié à trois reprises (en 1859, 1861 et 1872), il fut père d’au moins 6 enfants (souvent morts en bas âge) dont une fille Joséphine, elle aussi militante anarchiste.

Installé à Lyon de longue date, Robert n’apparut dans les réunions politiques anarchistes qu’à partir de 1885, souvent accompagnée de sa fille, et ce jusqu’en 1892. Sa notice biographique, œuvre de la police politique en 1894, signale pourtant que « l’anarchiste Robert s’est fait remarquer comme anarchiste militant à partir de 1880, époque à laquelle il est entré dans un groupe par l’intermédiaire d’un nommé Ribeire [Ribeyre] qui a été compromis dans le grand procès de 1883 à Lyon. Depuis 1880, Robert n’a cessé de fréquenter les réunions anarchistes ». Peut-être y a-t-il analogie ou confusion avec un nommé Robert qui fit partie de la commission de répartition des secours aux familles des détenus politiques en 1883.

Robert, dont l’instruction semble avoir été modeste, ne fut jamais un orateur. Un discours qu’il prononça le 13 février 1886 lors de la réunion des groupes anarchistes lyonnais n’a, au dire de l’agent présent, “cessé d’exciter l’hilarité de l’assemblée”.

Tisseur, il sembla subir la récession qui toucha sa profession. Possesseur de trois métiers à tisser et paraissant dans une situation confortable en 1890, il cherche à les vendre quatre ans plus tard. Sobre et laborieux, il fut d’ailleurs à plusieurs reprises chassé par des propriétaires n’appréciant ni les idées qu’il professait ni ses difficultés à payer le terme.

Robert appartint au groupe Ni Dieu ni Maitre de la Croix-Rousse en 1892. Louis et sa fille se sont retirés de la politique militante peu après. Des notes policières attestent de leur retrait en 1893 et 1895.

En 1895, un Robert fut délégué du Parti Ouvrier, 4ème arrondissement, à la commission d’organisation du 1er mai.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155960, notice ROBERT Louis [Dictionnaire des anarchistes] par Laurent Gallet, version mise en ligne le 17 mars 2014, dernière modification le 17 mars 2014.

Par Laurent Gallet

SOURCES : ADRhône 4M324, 4M325, 4M309, Etat civil : A.M.Lyon, 2Mi 0571, 0572, 0574, 0575, et 0491

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément