RONDELET Fernand [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Mort en 1970 ; anarchiste et syndicaliste à Liège (Belgique).

Fernand Rondelet était au début des années 1930 membre des Groupes d’action syndicaliste qui regroupaient militants anarchistes, syndicalistes révolutionnaires et trotskistes et publièrent le journal Le réveil syndicaliste (Liège-Bruxelles, 1932-1934) dont le responsable était Nicolas Lazarévitch* et auquel il collabora.

En 1932 il fut le gérant directeur du journal L’Action directe (Liège-Verviers,
janvier 1932-août 1933), organe des cercles syndicalistes fédéralistes de Belgique qui adhérèrent à l’AIT.

Fernand Rondelet collabora également à plusieurs titres de la presse libertaire belge dont L’Emancipateur (Flémalle Grande, 1928-1936) de Camille Mattart*, Pensée et Action (Bruxelles, 1930-1931) de Hem Day*, Rebelle (Bruxelles, 5 numéros de novembre 1927 à mai 1928) de Hem Day, ainsi qu’à l’organe de l’Association des fédéralistes anarchistes (AFA), La Voix libertaire (Limoges, 1929-1939).

Fernand Rondelet décéda en 1970.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155967, notice RONDELET Fernand [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 29 mars 2014, dernière modification le 19 novembre 2020.

Par Rolf Dupuy

SOURCES ; D. Karolinski, Le mouvement anarchiste en Wallonie, op. cit. — R. Bianco, Un siècle de presse anarhiste..., op. cit. — Cahiers de l’humanisme libertaire, année 1970.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément