BAQUÉ Louis, Jean, François

Né le 2 janvier 1897, mort le 3 février 1948 ; instituteur puis professeur des classes élémentaires de lycée ; syndicaliste du SNI dans les Hautes-Pyrénées ; résistant.

Instituteur, Louis Baqué termina sa carrière comme professeur des classes élémentaires au petit lycée de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Avant 1929, il fut secrétaire de la section du SNI et conseiller départemental. Le Parti radical le délégua en 1936, au comité de Front populaire des Hautes-Pyrénées.

Refusant de renier son appartenance à la franc-maçonnerie (loges Les Indépendants à Saint-Gaudens, puis Propagation de la Vérité à Tarbes), il fut révoqué avant d’être réintégré dans le Gers. Résistant, Louis Baqué dirigea un service de renseignements du MUR de l’automne 1943 à la fin juin 1944.

il ne doit pas être confondu avec Louis, Georges Baqué, né le 21 avril 1923 à Bagnères-de-Bigorre, homologué FFI

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15600, notice BAQUÉ Louis, Jean, François, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2021.

SOURCES : Renseignements recueillis par Louise Cazaubon. — JO, 16 octobre 1941. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément