VILLEVAL Denis, Prosper (dit Jambe-de-Laine) [Dictionnaire des anarchistes]

Par Notice complétée par Guillaume Davranche et Rolf Dupuy

Né le 13 avril 1839 à Bruxelles (Belgique), mort le 23 octobre 1904 à Paris ; typographe ; communard, socialiste révolutionnaire puis anarchiste.

Frère de Paul et Joseph Albin, oncle d’Albin Villeval, Denis Villeval occupa sous la Commune de Paris la fonction de commissaire de police dans le quartier Saint-Thomas-d’Aquin, à Paris 7e, où son frère Paul était inspecteur.
Les seuls renseignements que l’on possède sur lui sur cette période sont ceux contenus dans les dossiers des conseils de guerre établis à la charge de ses frères Joseph Albin et Paul. Il fut condamné le 19 septembre 1871 par la 10e Chambre, à dix-huit mois de prison.

Après la déportation de Joseph en Nouvelle-Calédonie, en 1872, Denis et Paul prirent en charge leur neveu de 2 ans, Albin. Dans les années 1880, les deux frères travaillaient comme typographes à la maison Lahure, à Paris, où ils firent entrer le jeune Albin comme apprenti en 1884.

Durant l’hiver 1888-1889, Denis Villeval fonda un groupe socialiste dans le quartier Plaisance, à Paris 14e, dont Albin fut membre avec un camarade d’école, Paul Delesalle. De ce groupe se détacha un noyau anarchiste animé par les Villeval. Il semble qu’ils aient alors fréquenté alors le Cercle anarchiste international qui, fondé à Paris en 1888, était le plus important lieu de rencontre et d’échanges entre militants à l’époque (voir Alexandre Tennevin).

Insoumis au service militaire, son neveu Albin dut s’exiler en Belgique. Denis l’y rejoignit et l’aida à publier un journal, La Misère, qui sortit dix numéros entre avril à septembre 1892. À Bruxelles, il semble que Denis Villeval ait fréquenté Schouppe et Mathieu, mi-militants anarchistes, mi-cambrioleurs. En 1893, la police releva sa présence à Londres. Il y fréquentait le milieu de la proscription, et notamment la mouvance issue du Cercle anarchiste international.

Revenu à Paris après l’épisode terroriste de 1892-1894, il fonda, en avril 1899, un Cercle des typographes anarchistes en France.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156000, notice VILLEVAL Denis, Prosper (dit Jambe-de-Laine) [Dictionnaire des anarchistes] par Notice complétée par Guillaume Davranche et Rolf Dupuy, version mise en ligne le 27 mars 2014, dernière modification le 17 octobre 2020.

Par Notice complétée par Guillaume Davranche et Rolf Dupuy

SOURCES : F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Constance Bantman, Anarchismes et anarchistes en France et en Grande-Bretagne, 1880-1914, thèse soutenue en 2007 à l’université Paris-XIII. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément