CHAUVET Louis, Eugène [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né le 5 janvier 1892 à Paris, mort le 2 février 1953 ; typographe, correcteur ; syndicaliste.

Louis Chauvet, exempté de la classe 1912, avait été incorporé en 1915 dans un régiment d’infanterie dont il fut libéré le 18 août 1919.

Militant coopérateur, espérantiste, adhérent au syndicat général de l’imprimerie typographique, pacifiste et libertaire, Il a adhéré au Syndicat des correcteurs le 13 avril 1931. Il avait été entre les deux guerres typographe à l’école La Ruche de Sébastien Faure, puis prote à la coopérative d’imprimerie La Fraternelle fondée par S. Faure et dont il détenait une action. Il était ensuite le chef de correction au Journal Officiel.

Après la guerre il habitait 14 rue Rottembourg (Paris 12e). Il n’appartenait pas à la Fédération anarchiste mais était en 1948 le trésorier du groupe Les Amis de Sébastien Faure dont il se considérait comme « le fils spirituel ».

Louis Chauvet a été incinéré au Père-Lachaise le 6 février 1953.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156022, notice CHAUVET Louis, Eugène [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 25 mars 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. IISH carton 112. - Contre-courant, 24 février 1953. — Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, op. cit. — Libertaire, 12 février 1953 (nécrologie de R. Joulin). — Combat socialiste, 20 février 1953. — APpo BA 1660 (note du 27 octobre 1920).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément