GRANGER Eugène [Dictionnaire des anarchistes]

Par complété par Rolf Dupuy

Né vers 1845, mort le 6 mai 1911 ; correcteur d’imprimerie ; anarchiste et syndicaliste.

Eugène Granger avait été en 1881 l’un des fondateurs du syndicat des correcteurs de Paris. Il en fut le secrétaire adjoint avec Renault de 1887 à 1899, date à laquelle il remplaça Renault à la tête du syndicat et poste qu’il occupa jusqu’en 1902. Il représenta le syndicat en septembre 1900 lors du 5è congrès de la CGT tenu à Paris et lors du congrès tenu à Lyon en 1905. De 1886 à 1887 il avait été membre du comité fédéral. Il travaillait à l’Imprimerie Nouvelle, rue Cadet (Paris 11è), puis à partir de 1907 à l’Imprimerie municipale. Eugène Granger est décédé le 6 mai 1911.

Il y a sans doute identité avec Granger qui en 1890 habitait 23bis rue Popincourt et était membre du Cercle anarchiste d’études scientifiques et littéraires.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156067, notice GRANGER Eugène [Dictionnaire des anarchistes] par complété par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 18 mars 2014, dernière modification le 9 septembre 2020.

Par complété par Rolf Dupuy

SOURCES : Arc. Nat. F7/13933 – Bulletin trimestriel du syndicat des correcteurs et teneurs de copie, mai 1911 – Compte rendu du XI congrès national corporatif, septembre 1900 Y. Blondeau « Le syndicat des correcteurs… », op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément