MAGGIO Rosa [Dictionnaire des anarchistes]

Par Françoise Fontanelli Morel

Née le 27 février 1880 à Rivalta (Piémont, Italie), morte le 25 février 1926 à Marseille ; journalière.

Fille d’Angelo Maggio et de Caterina Limberti. Recensée en 1902, elle était la concubine de l’anarchiste Baistrocchi qui fut expulsé par arrêté ministériel du 3 septembre 1900. Elle demeurait rue des Pénitents Bleus (1°arr) à Marseille.

Journalière chez Maurel Prom et Cie, elle fut renvoyée après avoir été parmi une des principales instigatrices de la grève des trieuses de gomme en septembre 1900. Elle fut ensuite journalière chez Cauvin-Yvose, fabriquant de bâches. Ses patrons se disaient satisfaits d’elle mais la désignaient comme quelqu’un « au caractère violent et professant des idées subversives ». Elle entretenait des relations avec les anarchistes marseillais, notamment Trotebas qui résidait boulevard de Roux (4° arr), et correspondait avec son amant en Italie. Elle figurait sur le fichier de la Sûreté Générale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156104, notice MAGGIO Rosa [Dictionnaire des anarchistes] par Françoise Fontanelli Morel, version mise en ligne le 10 mars 2014, dernière modification le 18 juillet 2020.

Par Françoise Fontanelli Morel

SOURCES : Arch. Dép. (13) 1 M 1373 dossier n°12 et 1 M 1391. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément