BENOIT Jean [Dictionnaire des anarchistes]

Par Mauricette Laprie

Né le 30 septembre 1857 à Lévignacq (Landes), mort le 18 décembre 1916 à Bordeaux (Gironde) ; résinier, manœuvre puis menuisier ; anarchiste de Bordeaux (Gironde).

Fils de Joseph Benoît, facteur rural et de Jeanne Lartigau, ménagère, Jean Benoît se maria le 30 octobre 1878 à Mézos (Landes) avec Marie Labarsouque. Trois enfants naquirent de cette union Joseph le 3 février 1879 à Mézos, Berthe le 7 septembre 1887 à Bordeaux et André le 18 août 1891 à Bordeaux.

D’abord résinier à Mézos, il arriva à Bordeaux (Gironde) vers 1882, manoeuvre sur les quais il sera employé, vers 1892, comme contremaître menuisier chez Lataste - négociant en bois du nord quai Deschamps. Jean Benoît qui était un orateur d’une grande éloquence, avait été le gérant du journal Le Forçat du Travail (Bordeaux, n°1, 19 septembre 1885 à n°17, 1er juin 1886). Aux élections législatives du 4 octobre 1885, Jean Benoît signa un « Manifeste des anarchistes » publié dans Le Forçat du Travail dans lequel il dénonçait la propriété et le droit de commander et appelait à l’abstention et à la révolution. Dans une notice individuelle du 26 novembre 1893, du commissaire central de Bordeaux adressée à la préfecture de la Gironde il sera décrit ainsi « Cet homme est d’un caractère violent et passe pour être un anarchiste dangereux. Il fréquente régulièrement les réunions, y prend la parole pour développer avec véhémences ses idées révolutionnaires »
Un article, signé S.F. (sans doute Sébastien Faure), annonçant son décès et paru dans le journal CQFD du 30 décembre 1916, disait de lui : « C’est, je crois, le premier anarchiste qu’il m’ait été donné d’entendre et il est un de ceux qui m’ont ouvert la voie qui conduit à l’anarchisme ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156159, notice BENOIT Jean [Dictionnaire des anarchistes] par Mauricette Laprie, version mise en ligne le 14 mars 2014, dernière modification le 31 janvier 2020.

Par Mauricette Laprie

SOURCES : Arch. Dép. Gironde, Série M, anarchistes, 1899-1907. — Arch. Bordeaux Métropole 3527 I 10. — État civil de Bordeaux (Gironde), de Lévignacq et Mézos (Landes). — Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, op. cit. — R. Bianco, Un siècle de presse…, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément