BRITANNICUS Alexandre [Dictionnaire des anarchistes]

Par Anne Steiner

Né le 17 mars 1891 à Brest (Finistère), mort le 31 janvier 1912 à Angerville, près d’Étampes (Seine-et-Oise, Essonne).

Alexandre Britannicus fréquentait le milieu individualiste à Brest où quelques causeries se déroulèrent. En octobre 1910, il fut arrêté à la Maison du peuple de Mons sur Marchien en Belgique et inculpé de vagabondage en même temps que Garnier et Carouy.

Il lisait l’Anarchie au moins à partir de 1911 (son nom apparaît dans les petites annonces du journal).

Le 31 janvier 1912, il fractura la porte de l’économat de la gare d’Orléans en compagnie de Joseph Renard. Poursuivis par des policiers, ils firent feu en gare d’Aubergenville et il périt dans la fusillade. Il avait fait le geste de tourner son arme contre lui, mais l’autopsie montra qu’il avait été tué par la balle d’un policier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156172, notice BRITANNICUS Alexandre [Dictionnaire des anarchistes] par Anne Steiner, version mise en ligne le 13 mars 2014, dernière modification le 11 septembre 2020.

Par Anne Steiner

SOURCE : archives PPo E141, E142

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément