BARATON René, Gabriel

Par Gilles Morin

Né le 29 janvier 1908 à Saint-Jean-de-Corcoué (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), mort le 8 juin 1997 à La Rochelle (Charente-Maritime) ; instituteur, directeur d’école publique ; secrétaire de la fédération socialiste de Charente-Maritime (1946-1965), conseiller municipal de La Rochelle (1947-1953), conseiller général de la Tremblade (1945-1951).

Fils d’Auguste Baraton et de Louise Besse, René Baraton, combattant volontaire de la Résistance (titulaire de la carte n° 15.035), fut élu conseiller général de La Tremblade en 1945. Au premier tour, avec 2 258 suffrages sur 3 683 exprimés et 5 655 inscrits, il devança le candidat communiste qui obtint 1 054 voix, et un adversaire modéré (143 voix). Il quitta La Tremblade en 1946 et fut élu conseiller municipal de La Rochelle en 1947, et confirmé dans ce mandat en 1953 et 1959. Il se représenta sans succès aux cantonales de 1951 dans le canton de La Rochelle-Est.

René Baraton fut secrétaire de la fédération socialiste de Charente-Maritime de mars 1946 à 1965 au moins. Il était membre de la commission économique, lors de la semaine d’études internationale socialiste de Saint-Brieuc, du 25 juillet au 1er août 1948. Il fit un exposé au conseil national du 6 novembre 1949 et intervint à la conférence d’information des secrétaires fédéraux, parlementaires et membres de l’Union française du 18 mars 1956. Il présida encore une séance du conseil national de décembre 1957. Il appartint par ailleurs à la commission des problèmes de la Paix aux Journées nationales d’études des 7 au 10 mai 1959 et aux commissions de vérification des mandats et de réintégration du congrès de 1960 et du conseil national du 6 septembre 1962.

Candidat aux législatives de 1951, 1956, 1958 et à l’élection sénatoriale de 1959 et 1962, il fut encore secrétaire de la section socialiste de La Rochelle en juillet 1952 et fut délégué départemental de la Gauche européenne en 1958.

René Baraton, marié, était père de quatre enfants et il fut fait chevalier de l’Instruction publique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15618, notice BARATON René, Gabriel par Gilles Morin, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 12 octobre 2021.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/115, 285, 288, 552. — Arch. OURS, dossiers Charente-Maritime. — Archives A. Gazier. — Arch. D. Mayer, 3 MA 28. — Bulletin Intérieur de la SFIO, n° 41, 45, 111, 116. — Bulletin intérieur de la SFIO, section d’organisation, février 1952. — Profession de foi, législatives 1956 et 1958. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément