IBAÑEZ Indalecio [dit Denis ; ou Ybanez] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Anne Steiner

Né le 23 mai 1890 à Sidi Bel Abbes (Algérie) ; ouvrier forgeron, illégaliste.

Indalecio Ibañez fréquentait le siège de l’Anarchie, rue des Amandiers à Paris, ainsi que la librairie tenue par Erlebach* dit Ducret. Il est l’auteur d’un livre, Cours d’hypnotisme et d’éducation de la volonté, publié sous le nom de "Denis, professeur d’hypnotisme". Il vendait des produits d’hygiène intime et des brochures dont il publiait un catalogue. Il prenait ses repas au restaurant de la Coopérative ouvrière "La Solidarité" où il se faisait adresser le courrier pour les commandes.

Il fut soupçonné d’avoir participé le 8 novembre 1912, avec Lacombe* et deux autres complices, à l’attaque du bureau de poste de Bezons, dans la banlieue nord-ouest de Paris, qui se solda par la mort du mari de la receveuse. Il fut arrêté le lendemain, rue des Panoyaux, au domicile de Barbe le Clerch, sa compagne depuis peu de temps, compromise dans l’affaire des bandits tragiques, et il fut condamné aux travaux forcés à perpétuité le 28 mars 1914. Lanoff* et Fourcade*, collaborateurs de l’Anarchie, témoignèrent en sa faveur lors du procès.

Parti peu après pour la Guyane, il s’en évada en octobre 1921.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156220, notice IBAÑEZ Indalecio [dit Denis ; ou Ybanez] [Dictionnaire des anarchistes] par Anne Steiner, version mise en ligne le 11 mars 2014, dernière modification le 27 juin 2020.

Par Anne Steiner

SOURCES : L’Humanité, 10 novembre 1912, 28 et 29 mars 1914 — L’Anarchie, 1905-1914. — Le Matin, 10 et 11 novembre 1912, 29 mars 1914 — Petit Parisien, 10 au 13 novembre 1914. — ANOM COL H 1685.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément