POYER Jean, Marcel [Dictionnaire des anarchistes]

Par Anne Steiner

Né le 6 juin 1891 à Genève ; mécanicien ; anarchiste individualiste.

Jean Poyer (1912)
Jean Poyer (1912)

Jean Poyer, qui habitait Paris et qui fréquentait les Causeries populaires, fut condamné à deux reprises, en août puis en décembre 1911, pour port d’arme prohibée. Il fut arrêté le 20 juin 1912, rue Montorgueil. On découvrit à son domicile des brochures anarchistes, des armes volées lors d’un hold-up dans une armurerie, et un attirail complet de cambrioleur.

Il comparut devant les assises de la Seine auprès des bandits tragiques (voir Bonnot) et fut condamné le 27 février 1913 à cinq ans de réclusion et cinq ans d’interdiction de séjour. Il déclara devant les juges : « Il vaut mieux être voleur que volé. Il faut vivre. Pour vivre, légalement ou illégalement, il faut voler. La reprise individuelle vaut mieux qu’un long discours. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156273, notice POYER Jean, Marcel [Dictionnaire des anarchistes] par Anne Steiner, version mise en ligne le 8 mars 2014, dernière modification le 11 septembre 2020.

Par Anne Steiner

Jean Poyer (1912)
Jean Poyer (1912)

SOURCES : Arch. PPo EA 140, EA 141. - Le Matin, 9 février 1913.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément