VAN PRAET Laurent [Dictionnaire des anarchistes]

Par Henri Manceau complété par Rolf Dupuy

Né le 30 janvier 1859 à Vilvorde (Belgique) ; ouvrier brossier ; anarchiste et syndicaliste de Charleville (Ardennes).

D’abord militant socialiste, Laurent Van Praët fut l’un des organisateurs de la Fédération des travailleurs socialistes des Ardennes. Lors de la réunion constitutive de cette Fédération, le 31 mai 1885 à Charleville, il avait ouvert la séance avec un discours remerciant J.B. Clément pour son dévouement à la cause ouvrière. Il était alors assesseur au sein du bureau du syndicat de la brosserie de Charleville et l’année suivante devenait contrôleur du syndicat qui comptait alors 127 membres.

Puis Laurent Van Praët devenait anarchiste et, avec son frère cadet Jules, adhérait au groupe Les sans patrie dès sa constitution à Charleville en octobre 1891. Dans le cadre d’une procédure contre les anarchistes, il était l’objet le 19 février 1893 d’une perquisition par la police qui ne trouvait chez lui qu’un exemplaire du Piloriet une brochure socialiste en flamand. Les deux frères Van Praët étaient alors l’objet d’un arrêté d’expulsion en date du 2 mars 1894. Toutefois, par décision ministérielle du 12 janvier 1895, les effets de l’arrêté furent suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Le 29 janvier 1908, lors d’un meeting organisé par l’Union des syndicats des Ardennes, Laurent Van Praët prit la parole pour protester contre l’arrestation après une manifestation de grévistes, d’Alphonse Taffet, le secrétaire de l’Union, ; Van Praët reprocha notamment à Dumoulin d’avoir félicité les manifestants d’être restés calmes lors de cette arrestation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156293, notice VAN PRAET Laurent [Dictionnaire des anarchistes] par Henri Manceau complété par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 7 mars 2014, dernière modification le 11 septembre 2020.

Par Henri Manceau complété par Rolf Dupuy

SOURCES : Note biographique de Dominique Petit in Terres Ardennaises, n° 46 « Visages du mouvement ouvrier… », op. cit. — Notice de H. Manceau in Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier…, op. cit. — D. Petit, Deshérités de Nouzon…, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément