COSTENC Élisa, Anne, épouse LABORIE [Dictionnaire des anarchistes]

Par Françoise Fontanelli Morel

Née le 28 juin 1858 à Prades (Pyrénées Orientales) ; changeuse ; marchande ; anarchiste.

Fille de Pierre Costenc et de Marthe Bastide. Elle voyageait en compagnie de son mari Charles Antoine Laborie (Etat-Vert I n° 268) et de Jean Arnal, tout deux anarchistes.

En mars 1894, le commissaire spécial de Montpellier signala au Préfet de Marseille le départ d’Elisa Costenc par le train à destination de Marseille. Elle fut recensée comme anarchiste le 30 juin 1894.

En mars 1896, à Montpellier, elle demeurait au 42, rue Sainte-Barbe en compagnie d’un certain Roques. Son nom figurait sur le répertoire supplémentaire des anarchistes de 1907-1908 et sur l’Etat-vert I sous le numéro 132. Anarchiste nomade, elle parcourut l’Hérault, le Gard, l’Aude et la région sud-est.

De 1915 à 1919, revendeuse à Florensac (Hérault), Élisa Costenc fit partie des anarchistes surveillés par la police.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156351, notice COSTENC Élisa, Anne, épouse LABORIE [Dictionnaire des anarchistes] par Françoise Fontanelli Morel, version mise en ligne le 6 mars 2014, dernière modification le 29 décembre 2018.

Par Françoise Fontanelli Morel

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 1 M 1361 dossier n° 72, 1 M 1385, 1 M 1388. — Arch. Dép. Hérault, 41 M 148 et 150.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément