BARAUD Jeanne Amélie Henriette dite [DUJARDIN Jeanne] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Françoise Fontanelli Morel

Née le 7 novembre 1876 à Marseille ; anarchiste.

Fille d’Amélie Baraud et de père inconnu, Jeanne Baraud se faisait appeler Jeanne Dujardin, peut-être en référence au poète Edouard Dujardin, bien trop jeune pour être son père. Elle recevait de la correspondance et des ouvrages anarchistes. Elle correspondait avec de nombreux libertaires français et étrangers et fut selon la police l’amie intime des principaux anarchistes marseillais. Elle fut très proche des familles Salel et Dumas. Elle aurait été la maîtresse de Sébastien Faure.

Elle fit de nombreux allers-retours à la prison Chave (Marseille, 4° arr) lors de la détention préventive de Sébastien Faure. Avec sa mère elles avaient été autorisées à apporter les repas pour S. Faure. Elle fut présente lors de sa comparution devant la 4° Chambre. Elle fut recensée comme anarchiste pour la première fois le 23 mai 1892 et fut rayée de l’État anarchiste le 3 février 1899.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156370, notice BARAUD Jeanne Amélie Henriette dite [DUJARDIN Jeanne] [Dictionnaire des anarchistes] par Françoise Fontanelli Morel, version mise en ligne le 6 mars 2014, dernière modification le 11 septembre 2020.

Par Françoise Fontanelli Morel

SOURCES : Arch. Dép. (13) 1 M 1358 dossier n°32 et 1 M 1388. — Etat-civil, reg.Naissance nov. 1876— Bianco René, Sébastien Faure à Marseille en 1892, son procès en correctionnelle et son procès devant la Cour d’assises, Provence Historique, tome 27, fascicule 110—Morel Françoise, Les femmes dans le mouvement anarchiste marseillais 1880-1914, mémoire L3, 1995.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément