GAY Hippolyte, Joseph [Dictionnaire des anarchistes]

Par Thierry Bertrand

Né le 13 novembre 1886 à Saint Saturnin (Vaucluse) ; boulanger, valet de chambre, plongeur ; anarchiste de Paris et d’Avignon.

A 20 ans, Gay exerçait le métier de boulanger.

En novembre 1906, il était engagé volontaire dans la marine militaire pour une période de 5ans, au 5ème dépôt des Équipages de la Flotte .
Il fit la campagne de guerre au Maroc d’août 1907 à décembre 1909 à bord du "Vinh-Long".

En 1911, il habitait Marseille au cours Gouffé.

Il fit la première guerre mondiale dans des régiments d’infanterie du 3 août 1914 au 17 mars 1919. Il était évacué un temps le 5 janvier 1917 pour blessure au genou suite à une chute.

En avril 1919 il vivait à Lambesc.

Le 1er novembre 1920 il était employé comme valet de chambre à la Clinique Médicale de Paris où il était connu pour ses idées libertaires. A cette époque il était en relation avec De Valois, du groupe anarchiste des 17ème et 18ème arrondissements, qui travaillait lui aussi à la Clinique. Il rencontra sa compagne, qui travaillait à la Clinique également, en décembre 1920. Mais le 23 mai 1922 elle le quitta, découvrant ses opinions anarchistes – d’après la police.
Le 26 mai 1922 il fut arrêté pour vol de draps de serviettes et de verrerie commis au préjudice de la clinique. Cela lui valut une condamnation le 30 juin 1922 à 4 mois de prison avec sursis par le tribunal de la Seine. Il fut remis en liberté le même jour. Une fois libre, il retrouva un travail de valet de chambre dans une pension de famille. Mais parce qu’il recevait Le Libertaire au domicile de ses employeurs, il fut congédié le 25 juillet 1922.
Début 1923 il était employé à demeure comme plongeur à l’école des Hautes Études Commerciales à Paris. Résidant à des endroits différents dans Paris il se peut qu’il ait demeuré à Orléans la première moitié de 1923. Il fréquentait, début 1923, les locaux du Libertaire ainsi que les réunions, meetings et les manifestations organisées par l’UA. Il rencontra Georges Vidal* dès l’arrivée de celui-ci à Paris.

En 1933, il vivait à Marseille, à l’Hôtel Paradis rue de Madagascar.

En 1945, il était le trésorier du groupe d’Avignon de la Fédération Anarchiste.

L’année suivante, il fut signalé comme étant le trésorier du syndicat unique des employés d’Avignon, affilié à la CNT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156404, notice GAY Hippolyte, Joseph [Dictionnaire des anarchistes] par Thierry Bertrand, version mise en ligne le 28 septembre 2015, dernière modification le 8 juin 2020.

Par Thierry Bertrand

SOURCES : Archives de la Préfecture de Paris BA2035. — Arch. Dép. Vaucluse, 92 W 4874, 1R1283. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément