MAUGER Marie, Émilie [Dictionnaire des anarchistes]

Par Françoise Fontanelli Morel

Née le 16 mars 1894 à Lyon et morte le 26 janvier 1963 à Lyon ; teinturière ; anarchiste individualiste.

Fille de Paul Mauger, employé aux tramways, et de Gabrielle Altier, ménagère. Originaire de Lyon, elle vécut avec son amant Jean-Louis Vars au 2, rue Saint-Didier chez Madame Fabre du 13 août au 10 novembre 1912. Elle fut employée à la teinturerie Gillet durant son séjour à Lyon, place qu’elle quitta pour rejoindre Vars à Marseille. Des renseignements recueillis à Lyon il résultait que « sa moralité et ses antécédents étaient mauvais ; dès l’âge de treize ans, elle se livrait, parait-il à la prostitution ». Accusation fréquente de la part de police qui utilise fréquemment ce vocable fourre-tout pour les femmes anarchistes.
À Marseille elle demeurait en compagnie de Jean-Louis Vars au 15, rue des Enfants Abandonnés et n’aurait exercée aucune profession. Elle fréquentait assidûment les réunions du groupe marseillais de Propagande et d’Éducation Anarchiste.
Le 19 mars 1922, elle se maria à Lyon avec Jean-Louis Vars, le 29 octobre 1928, elle se maria avec Paul Alexandre Buchin et le 20 novembre 1937 avec Antoine Marius Denis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156447, notice MAUGER Marie, Émilie [Dictionnaire des anarchistes] par Françoise Fontanelli Morel, version mise en ligne le 4 mars 2014, dernière modification le 11 septembre 2020.

Par Françoise Fontanelli Morel

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 1 M 1400 rapport n°2631 du 27 décembre 1912. — Bianco René, Le mouvement anarchiste à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône, Thèse, Aix-Marseille I, 1977. — Arch. Mun. Lyon 2 E 1700.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément