MORET Armand [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né en 1912, mort le 15 décembre 1988 à Evionnaz (Valais). Domicilié à Genève puis à Bex (canton de Vaud). Peintre en bâtiment, anarchiste et antimilitariste.

Moret fut arrêté avec Henri Tronchet, frère de Lucien Tronchet, pour avoir organisé en décembre 1935 un attentat contre un monument aux soldats suisses morts pendant la Première Guerre, au Parc Mon-Repos à Genève, en réaction à la condamnation d’André Bösiger pour objection au service militaire. Il fut condamné à quinze mois de détention, subis à la prison de Bochuz (Vaud), puis expulsé du canton de Genève en juillet 1936,

Il écrivit quelques articles dans le Réveil anarchiste dans les années 1930.

Par la suite il devint entrepreneur en peinture à Evionnaz (Valais) et se rapprocha du Parti socialiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156452, notice MORET Armand [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 4 mars 2014, dernière modification le 18 juillet 2021.

Par Marianne Enckell

SOURCES : CBACH – Réveil, 4.7.1936. — Le Nouvelliste valaisan, 16 déc. 1988.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément