FAURE Jean [Dictionnaire des anarchistes]

Par Philippe Bouba

Né le 6 mai 1861 à Grasse (Alpes-Maritimes), mort à Alger le 4 juin 1904 ; menuisier, puis négociant, anarchiste, gérant du Libertaire d’Alger (1892).

Venant de Villebourg (Lahrat) près de Cherchell où il fut conseiller municipal, Jean Faure arriva dans la commune de Mustapha en octobre 1891.

Membre du groupe anarchiste de Mustapha, il fut le gérant mais aussi l’imprimeur du journal anarchiste Le Libertaire (7 nos, 1892 ; imprimerie dans son atelier, rue Baudin à l’Agha-Mustapha). Selon un courrier du maire de Mustapha destiné au préfet d’Alger, "sur les murs de son atelier [menuiserie] sont en plusieurs endroits écrits les mots : Anarchie – Anarchistes".

Il fut arrêté le 30 avril 1892 pour complot contre la sûreté de l’État pendant la parution du Libertaire (aucune information de cette arrestation dans "son" journal).
Sa notice individuelle du 28 décembre 1893 le définit comme "le chef du groupe anarchiste de Mustapha" et une personne "intelligente". Mais la police relève une baisse de son militantisme.

Radié de la liste des anarchistes en juin 1903 car "son commerce ayant prospéré, il est à supposer que son état d’esprit s’est modifié", il mourut un an plus tard à l’âge de 43 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156542, notice FAURE Jean [Dictionnaire des anarchistes] par Philippe Bouba, version mise en ligne le 3 mars 2014, dernière modification le 16 septembre 2020.

Par Philippe Bouba

SOURCES : Arch. Nat. d’Outre-mer 1F15, 1F/16.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément