LEGROS Auguste [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Militant anarchiste de Reims (Marne).

Auguste Legros qui demeurait 19 rue Aubert à Reims, fut le fondateur et le rédacteur principal de la feuille anarchiste La Torche (Reims, un numéro le 1er février 1907) dont la gérance était assurée par Zélie Freminet*, sans doute sa compagne. Dans l’article intitulé « A travers Reims », Auguste Legros écrivait : « Avez-vous déjà vu ces longues et étroites ruelles qui débouchent dans la rue Belâtre, les cours Coulon, Lespagnol, Saint-Gilles, Baille et d’autres ? Avez-vous vu les taudis sales, puants, obscurs, véritables foyers de fièvres, de tuberculose et de peste ? Dans ces cours habitent un grand nombre d’ouvriers dont le cerveau est rendu inintelligent par les privations, le surmenage, la crasse. Lamentable troupeau de résignés et de pleurnicheurs, ces ouvriers sont bons pour le salariat, la prostitution, le bistrot, la caserne. Bétail populaire, quand tu auras un moment de révolte, imiteras-tu la bêtise de ces Communards parisiens qui brûlaient les palais et maisons des bourgeois et retournaient ensuite dans leurs calbots malsains ? ».

Il pourrait y avoir identité avec Auguste Legros, militant au syndicat des terrassiers à Paris qui, dans Le Libertaire du 16 août 1913, attaquait vivement la "rectification de tir" de la CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156576, notice LEGROS Auguste [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 18 mars 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : R. Bianco « Un siècle de presse anarchiste… », op. cit. — Le Libertaire du 16 août 1913.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément