MA Zongrong [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né le 5 septembre 1892 à Chengdu (Chine), mort à Shanghai le 10 avril 1949.

Etudiant à l’université de Lyon, Ma Zongrong était en Suisse en septembre 1922, pour le cinquantenaire du Congrès de Saint-Imier. Une semaine plus tard, il participa à Genève à une réunion avec Bertoni, Savioli, Tronchet, etc., où fut présenté un rapport sur le congrès (l’informateur de la police l’appelle Ma Tsong Jong).

Il rentra en Chine en 1933 et enseigna dans diverses universités, puis s’installa à Taiwan en 1947. Il est l’auteur d’une Histoire de la Révolution française (1930) et a traduit notamment des œuvres de Tourguéniev et d’Octave Mirbeau. L’écrivain Ba Jin (Pa Kin), qui l’avait rencontré en 1929 en France, lui a consacré un texte publié dans Suixianglu [Au fil de la plume].

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156586, notice MA Zongrong [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 18 juillet 2021.

Par Marianne Enckell

SOURCES : Archives d’Etat, Genève, 2008 va 50.3.3 (dossier Réveil) — notes d’Angel Pino.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément