SEYSSEL Augustin [Dictionnaire des anarchistes]

Par Laurent Gallet

Né le 12 mars 1861 à Lyon (4e arrondissement) ; tisseur puis concierge et marchand de journaux ; anarchiste de Lyon.

Seyssel fut impliqué dans une poursuite pour association de malfaiteurs en avril-mai 1892 en prévision du premier mai et du procès de Ravachol* tous deux approchants. Il fut parmi les derniers arrêtés, avec Ancian*, Lombard* et quelques autres, le 30 avril. Libéré le 6 mai, il quitta ensuite Lyon pour peu de temps.

Après avoir participé à quelques réunions préparatoires au lancement du journal L’Insurgé, à l’été 1893, il sembla ne plus participer à quelque réunion politique que ce soit. Cela n’empêcha toutefois pas les perquisitions du 1er (ou 2) janvier, du 19 (ou 20) février et du 6 juillet 1894. Celles-ci se soldèrent toutes par une absence de résultat et Seyssel fut à chaque fois laissé en liberté.

Il reparut à l’occasion d’une série de quatre conférences données à Lyon par Sébastien Faure*, qui attirèrent plusieurs milliers d’auditeurs (du 24 août au 4 septembre 1895).

En 1898 et 1899, il assista à quelques conférences faites par des orateurs dreyfusards et par la Ligue de Défense républicaine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156622, notice SEYSSEL Augustin [Dictionnaire des anarchistes] par Laurent Gallet, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 18 mars 2014.

Par Laurent Gallet

SOURCES : A.D.Rhône 4M311, 4M312, 4M315, 10M372.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément