VERDIÈRE Louis, Auguste [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche, Jean-Jacques Doré

Né le 10 août 1895 au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; mouleur en fonte ; anarchiste et syndicaliste.

Le 19 juin 1911, Louis Verdière fut un des fondateurs du Groupes d’études sociales du Havre, de tendance anarchiste, qui compta également dans ses rangs le Belge Linotte, Benoît Cantin et Maximilien Letellier.

Le 15 avril 1914, il participa à la création du groupe havrais adhérent à la Fédération communiste anarchiste révolutionnaire qui entama aussitôt une campagne abstentionniste à l’occasion des élections législatives (voir Jules Loisel).
Anarcho-syndicaliste, Louis Verdière fut élu secrétaire-adjoint des Métaux (CGTU) du Havre le 3 juin 1923. Il quitta l"organisation unitaire en 1924 et participa à la fondation des Mouleurs autonomes dont il fut élu secrétaire adjoint le 19 août. Régulièrement élu au sein du bureau (trésorier adjoint le 15 septembre 1924, secrétaire le 16 juillet 1925, secrétaire adjoint le 11 décembre 1928), Verdière devint trésorier adjoint des Métaux du Havre en 1936 après la fusion avec les unitaires ; il est encore secrétaire adjoint en octobre 1939.

En octobre 1935, il était candidat aux élections prud’homales.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156626, notice VERDIÈRE Louis, Auguste [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 13 octobre 2020.

Par Guillaume Davranche, Jean-Jacques Doré

SOURCES : Groupe libertaire Jules Durand, Cent vingt ans d’anarchisme au Havre, Éditions du Libertaire, 2000. — Arch. Dép. Seine-Inférieure, 10 MP 1410, AD 10 MP 1410 bis, AD 10 MP 409

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément