COHEN TOUSSIEH Jacques [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

Libertaire français à Alexandrie (Egypte).

Jacques Cohen Toussieh était probablement enseignant dans les années 1920 à Alexandrie. Il y publia Le Fanal (Alexandrie, au moins 6 numéros de septembre 1922 à mars 1923), sous titré « revue de l’Orient libertaire ». Cette revue, qui publia plusieurs poèmes en espéranto (n°3 & 5) et en hébreu (n°5) et dont les deux premiers numéros avaient été imprimés à Vienne par le militant anarchiste Pierre Ramus, fut quasiment rédigée entièrement par Jacques Cohen Toussieh, dont un autoportrait au fusain illustrait le premier numéro. Dans ce même numéro figurait un article intitulé « La révolte du fellah » qui fut traduit en espagnol et publié à Buenos-Aires par la revue Antorcha.

Selon Ugo Fedeli*, c’était une revue "véritablement éclectique". Fernand Leprette, enseignant français à Alexandrie, écrivait dans une revue de presse où il mentionnait plusieurs revues libertaires : "Le Fanal poursuit une tâche parallèle à celle des Vagabonds, et nous suivrons avec attention et sympathie les différentes réalisations de cette Revue de l’Orient libertaire" (Cahiers de l’Oasis, 1922). Sur les Vagabonds, voir la notice de Paul Bergeron*.

J. Cohen Toussieh collabora à la même époque au Néo-Naturien d’Henri Le Fevre* et à l’organe anarchiste Le Flambeau (Alger, 15 janvier 1923- octobre 1926) dont les gérants étaient Ribois puis Ribes*. Par la suite, il donna des articles à diverses revues sans lien avec le mouvement libertaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156680, notice COHEN TOUSSIEH Jacques [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, Marianne Enckell, version mise en ligne le 26 février 2014, dernière modification le 20 mars 2014.

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

ŒUVRE : La nuit des pleurs ; poème élégiaque, Ed. du Fanal, 1923 — La Grande-Bretagne, l’Egypte et les soviets, Ed. Sonor, Genève, 1922.

SOURCES : R. Bianco « Un siècle de presse… », op. cit. — Hugo Treni [Ugo Fedeli], « Diez años de actividad intellectual libertaria en Francia, 1918-1928 », La Protesta, Buenos Aires, supplemento quincenal, año VIII, n° 308, 8 de julio 1929, p. 322-335.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable