DEJAEGER Louis [ou DEJAEGHER]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

Anarchiste de Roubaix (Nord).

Après avoir connu les bataillons disciplinaires d’Afrique durant son temps de service, Louis Dejaeger travailla à Roubaix (Nord) comme ouvrier du bâtiment et fut gérant en 1914 des derniers numéros du journal Le Combat (Tourcoing, Lille, Roubaix, n°1, 15 octobre 1905 à 18 juillet 1914). Il demeurait alors 104 rue Bernard à Roubaix.

Il militait toujours après la Première Guerre mondiale. Le tribunal correctionnel de Lille le condamna le 14 octobre 1922 à un an de prison et 2 000 F d’amende pour avoir distribué le 1er mai précédent des brochures en faveur de Cottin qui avait tiré sur Clemenceau ; le 30 novembre, en appel, la peine de prison fut ramenée à huit mois.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156696, notice DEJAEGER Louis [ou DEJAEGHER] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 26 février 2014, dernière modification le 31 décembre 2018.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Le Libertaire, 20 et 24 octobre 1922 — R. Bianco, « Un siècle de presse… », op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément