BARBIER Pierre, Léon

Né le 21 décembre 1913 à Trépail (Marne), mort le 15 février 1945 en déportation à Neuengamme ; instituteur ; syndicaliste du SNI, résistant.

Pierre Barbier était instituteur à Reims en 1939. Il y était un militant syndical du SNI actif, s’occupant par ailleurs de coopération. Il dut quitter l’enseignement après l’établissement du gouvernement de Vichy. En 1943 il était membre du comité départemental du Front national puis des FTPF et des FFI. Arrêté par la Gestapo le 13 juin 1944, il fut déporté à Neuengamme le 15 juillet 1944 et y mourut.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15670, notice BARBIER Pierre, Léon, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 17 septembre 2021.

SOURCES : L’Union (Reims), 9 janvier 1946. — La Fondation pour la mémoire de la déportation, Le Livre Mémorial..., op. cit.— La Résistance dans la Marne, CRDP de Champagne-Ardenne, 2013.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable