EQUINET Emile [dit le Petit bossu] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit, Thierry Bertrand

Né le 14 avril 1875 à Roubaix ; rattacheur ; anarchiste nomade.

Né à Roubaix, son père, Etienne, Joseph était fileur et sa mère, Rosalie Dupire, ménagère.

Equinet se déplaçait entre Roubaix (Nord), Saint Quentin (Aisne) et Reims (Marne) où il arriva fin juillet 1897. Il était en relations fréquentes avec les anarchistes de Reims qui lui fournissaient le logis et le couvert. Il vendait Le Père Peinard, le Libertaire et les Temps nouveaux. En août 1897, il prévoyait de retourner chez sa mère qui habitait à Roubaix.

En septembre 1897, il quitta Roubaix avec deux autres anarchistes, pour aller faire les vendanges à Epernay (Marne). Le 9 mars 1898, il quitta Reims pour se rendre à Roubaix, il était de retour à Reims dès le 29 mars.

En avril 1898 Equinet écrivit à son frère pour lui annoncer sa venue, il devait aller à pied de Reims à Dijon. Son frère, était un ancien agent de police devenu cantinier dans un régiment à Nice.

Il quitta Reims pour Nice le 16 octobre 1899.
En août 1901 il était à l’initiative, avec d’autres camarades, de la création d’un groupe d’étude et de propagande révolutionnaire à Tourcoing. C’était d’ailleurs son adresse, 32 rue de la Latte à Tourcoing, qui était donnée pour entrer en contact avec le groupe.
En décembre 1903 il habitait à nouveau à Nice, au 1, rue Foncet.
Il contractait un mariage le 24 juin 1909 à Nice avec Marie Françoise Bodino.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156715, notice EQUINET Emile [dit le Petit bossu] [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, Thierry Bertrand, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 29 juin 2021.

Par Dominique Petit, Thierry Bertrand

SOURCES : 30 M 105 Arch. Dép. Marne. — État civil. — Les Temps Nouveaux du 3 août 1901.— Le Libertaire du 12 décembre 1903.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément