GUIDU Octave, Louis [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né le 27 mai 1888 à Chateau-Renard (Loiret), coiffeur, anarchiste individualiste.

Fils d’un scieur de long et d’une couturière, Octave Guidu milita d’abord en France, où il habitait Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), avant de partir pour la Suisse, étant insoumis. Il fut membre du groupe Germinal à Genève en 1907 ainsi qu’Armand Guerra et Bélonie (plus tard compromis dans l’affaire Bonnot). Il participait également à la Libre pensée.

En 1908, il fit paraître une brochure imprimée par La Stéphanoise intitulée La Vie naturelle et dédiée "À mon précurseur Henri Zisly", comprenant une contribution personnelle, un texte d’Élisée Reclus et un texte d’Henri Zisly. En 1910, il écrivait dans l’anarchie. En décembre 1911, il résidait à Alexandrie en Egypte et le faisait savoir dans l’anarchie.

Il fut condamné en 1915 en Suisse à six mois de prison et dix-huit mois d’interdiction de séjour pour outrage aux mœurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156729, notice GUIDU Octave, Louis [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 18 juillet 2021.

Par Marianne Enckell

SOURCES : L’anarchie, 1911 — Archives d’État de Genève, service de la police administrative et judiciaire. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément