BARDE Pierre [BARDE Gabriel, Pierre]

Par Jean-François Chosson

Né le 22 février 1926 à Monpazier (Dordogne), mort le 4 juillet 2005 à Bergerac (Dordogne) ; instituteur puis professeur d’enseignement agricole ; militant laïque du monde rural et membre actif des CIVAM ; journaliste agricole.

Fils d’un salarié agricole devenu facteur rural en 1910 et grand blessé de la guerre de 1914-1918, Pierre Barde assuma très tôt avec sa mère la conduite d’une petite exploitation agricole. Élève de la classe unique de Monpazier, il obtint une bourse d’État en 1938 ; en 1943, il fut reçu au concours de l’École normale. Instituteur de classe unique de 1947 à 1956, il créa une amicale laïque et un cours agricole du soir, puis il obtint le certificat d’aptitude à l’enseignement agricole et devint professeur de cours professionnel agricole.

En 1965, mis à disposition des centres d’information et de vulgarisation agricole et ménager (CIVAM), association à base nationale de la Ligue de l’Enseignement, Pierre Barde mit en place un réseau national de développement de l’enseignement agricole. Parallèlement, il fut conseiller municipal puis adjoint au maire de Monpazier de 1959 à 1971.

La vulgarisation ayant été confiée aux Chambres d’agriculture et les activités de promotion collective agricole ouvertes aux associations, les CIVAM prirent leur autonomie vis-à-vis de la Ligue de l’Enseignement et devinrent une fédération nationale (FNCIVAM).

Chef du service formation, Pierre Barde fut l’un des principaux responsables de cette évolution. Délégué général adjoint en 1973, il devint délégué général en 1975. Rédacteur en chef d’Évolution agricole, le journal des CIVAM, membre de l’Association Française des journalistes agricoles, il publia de nombreux articles sur la désertification des campagnes, et sur la diversification des modèles de développement agricole. À partir de 1971, il effectua de nombreuses missions en Europe, Afrique, Asie et devint en 1987 président de la conférence européenne des voyages pour la jeunesse dans le cadre de la fédération internationale des organisations de voyages pour la jeunesse. En 1983, il fut élu pour deux mandatures de trois ans au Conseil national de la vie associative (CNVA).

Chevalier de la Légion d’Honneur en 1984, puis officier en 1998, Pierre Barde est retraité à Bergerac depuis 1992. Il participe aux activités associatives de développement rural, notamment en qualité de journaliste à l’hebdomadaire L’agriculture en Dordogne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15684, notice BARDE Pierre [BARDE Gabriel, Pierre] par Jean-François Chosson, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2021.

Par Jean-François Chosson

SOURCES : Arch. Pierre Barde. — L’Évolution agricole. — Jean Franceschi, Les groupes de pression dans la défense de l’enseignement public, thèse sous la direction de Paul Bastid, Éd Librairies techniques, 1 964. — Jean-François Chosson, L’institutionnalisation de l’utopie : de l’éducation populaire à la mise en place d’un système d’éducation permanente, thèse d’État, Toulouse, 1987.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément