SORRENTINO Joseph [dit Platano] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Anne Steiner

 Né le 30 novembre 1883 à Poneragno (italie), mort le 28 novembre 1911 au Châtelet-en-Brie (Seine-et-Marne) ; boulanger ; anarchiste individualiste, illégaliste.

Platano (1909)
Platano (1909)
DR

Originaire d’Italie, Platano s’installa à Lyon en 1907 après avoir vécu à Toulon. Il y fréquenta les milieux individualistes proches de l’anarchie, journal dans lequel on peut lire des annonces le concernant à partir de 1911. Il est décrit par Victor Serge* comme petit, blond et frisé. Il rêvait de rejoindre un milieu libre en Argentine. Il n’en eut pas le temps. Jules Bonnot*, avec lequel il voyageait à bord d’une automobile volée, lui tira une balle dans la tête un matin de novembre 1911 sur la route reliant Melun à Paris.
Il affirma que Platano s’étant blessé en manipulant son browning, il avait dû l’achever. Pour la police, une querelle relative au partage d’un butin, aurait opposé les deux hommes et Bonnot aurait abattu son complice. Certains individualistes acceptèrent la version de Bonnot. D’autres émirent des doutes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156841, notice SORRENTINO Joseph [dit Platano] [Dictionnaire des anarchistes] par Anne Steiner, version mise en ligne le 20 février 2014, dernière modification le 16 septembre 2020.

Par Anne Steiner

Platano (1909)
Platano (1909)
DR

SOURCES : archives Ppo E140, E141, Victor Serge, Monde sans évasion possible in Mémoires d’un révolutionnaire, Robert Laffont éd.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément