ROUZIÉ Raymond

Par Georges Portalès

Né le 22 mars 1936 à Cordes-Tolosannes (Tarn-et-Garonne) ; agent d’exploitation aux PTT ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de Paris puis de la Haute-Garonne.

Son père, prisonnier de guerre, décéda en mars 1945 des suites de sa captivité après avoir été libéré des camps allemands par les Russes. Il fut déclaré "Mort pour la France" et Raymond Rouzié fut adopté comme "Pupille de la Nation".

Il fréquenta l’école primaire de son village natal puis le collège de Castelsarrasin.
Le 16 avril 1951, il aux PTT en qualité d’agent d’exploitation. Il fut d’abord affecté au centre de tri et de distribution du courrier postal n° 16 et qui devint, par la suite, le centre Paris XVI.

Il effectua son service militaire dans l’armée de l’air, pendant vingt sept mois, successivement à Toulouse, Tours et Villacoublay (région parisienne).
Après le dégagement de ses obligations militaires, il se maria en juin 1957 avec Thérèse. Le couple eut deux filles et quatre petits-enfants.

Il réintégra son emploi aux PTT au centre de tri et de distribution de Paris XVI. Il adhéra alors à FO et devint rapidement collecteur des cotisations syndicales. En mai 1960, il obtint sa mutation pour la Recette principale de Toulouse.
En 1962, il devint secrétaire de sa section syndicale FO. Durant les évènements et les grèves de mai-juin 1968, avec les militants FO, il occupa les locaux de son établissement. Il était alors contrôleur à la Recette Principale.

Ce fut au cours du XVIIe congrès de l’Union départementale FO de la Haute-Garonne, tenu en juin 1969, que Raymond Rouzié fut élu à sa commission exécutive.

Devenu, en 1971, permanent à la section régionale FO-PTT de Midi-Pyrénées, il fit alors équipe avec Maurice Gendre*, secrétaire régional, et Albert Foulché*, secrétaire régional administratif.

Militant activement au sein de son UD, il eut en charge, notamment, la formation syndicale des militants.En 1973, il devint alors secrétaire fédéral départemental (SFD) de la Haute-Garonne, puis il fut élu au secrétariat professionnel national (SPN) des agents du service général FO- PTT. Alors contrôleur principal, il fut promu contrôleur divisionnaire en juin 1978.

Il succéda, en 1980 à Maurice Gendre au poste de secrétaire régional FO PTT pour Midi Pyrénées. Il prit alors également en charge la gestion du journal régional de PTT, Languedoc PTT FO, en remplacement d’Albert Foulché devenu trésorier général de l’UD FO de la Haute Garonne.

Il fut élu, secrétaire général adjoint de l’Union Départementale FO lors de la tenue en mars 1995 de son XXIIIe congrès statutaire. Entre temps il fut promu au grade de surveillant en chef (cadre de 1er niveau). Sa dernière promotion professionnelle data de juillet 1996 puis il partit en retraite le 10 janvier de l’année suivante.

Au plan syndical, il passa, en octobre 1996, le relais de ses fonctions syndicales au sein de FO PTT à Marie-Claire Mazas. Raymond Rouzié représenta son organisation syndicale dans plusieurs organismes : conseil d’administration de la Caisse d’allocations familiales (1983-1995), vice-présidence de la Caisse régionale d’assurance maladie (CRAM) de Midi-Pyrénées (à partir de 1995). Il représenta cette dernière au sein du Conseil économique et social régional

Sportif accompli, Raymond Rouzié fut joueur de rugby de 1952 à 1968 successivement à Castelsarrasin, Valence d’Agen puis au Stade Français à Paris avant de jouer au sein du club de l’ASPTT de Toulouse. Par la suite, il devint arbitre fédéral de 1969 à 1990 , ayant plus de 300 matchs à son actifs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156884, notice ROUZIÉ Raymond par Georges Portalès, version mise en ligne le 20 février 2014, dernière modification le 2 mai 2022.

Par Georges Portalès

SOURCES : Arch. de l’UD FO de la Haute-Garonne et de la section fédérale FO des PTT de Midi-Pyrénées. — Informations recueillies par Georges Portalès en janvier 2014.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément