GUILLAUME André, Ernest

Par Philippe Lecler

Né le 11 septembre 1921 à Nouvion-sur-Meuse (Ardennes), fusillé par condamnation le 25 janvier 1944 à Mézières (Ardennes) ; étudiant ou manœuvre SNCF ; maquisard FTPF.

André Guillaume était étudiant à l’École normale de Charleville ou manœuvre à la SNCF (selon les sources), lorsqu’il fut requis au titre du Service du travail obligatoire (STO). Réfractaire, il trouva refuge au maquis FTP dit « de Launois » à Viel-Saint-Rémy (Ardennes) à partir du mois de novembre 1943.
Il fut arrêté pour « activité terroriste » à Hameuzy le 15 décembre 1943 par la Wehrmacht et la Sipo-SD lorsque le maquis fut démantelé. Condamné à la peine de mort par le tribunal militaire allemand de Charleville (FK 684) le 14 janvier 1944, il a été fusillé, avec six de ses camarades, le 25 de ce mois sur le plateau de Berthaucourt à Mézières.
Son nom est inscrit sur le mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156885, notice GUILLAUME André, Ernest par Philippe Lecler, version mise en ligne le 20 février 2014, dernière modification le 28 septembre 2021.

Par Philippe Lecler

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – G. Giuliano, « Le maquis de Launois », Terres ardennaises hors-série, mai 1985. – Philippe Lecler, Le temps des partisans, Langres, Éd. D. Guéniot, 2009.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément