LEVANT Pierre, Marcel

Par Bertrand Gogendeau

Né le 3 août 1909 à La Rochelle (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), fusillé le 27 octobre 1943 à Angers (Maine-et-Loire) ; ajusteur à la SNCF ; résistant, membre du Front national.

Marcel Levant, fils de Jean Levant et de Marie-Louise Épaud, s’était marié en 1937 avec Germaine Brillet. Ensemble, ils eurent deux enfants. Il habitait cité Gustave-Roch à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique).
Il s’engagea dans la Résistance, au sein du Réseau-Fer et du Front national au mois de janvier 1943. Il prit le pseudonyme de « Marcel ».
Il fut arrêté le 10 ou 11 juillet 1943, avec Roger Bécaud et Maurice Basset, par la Brigade mobile française ou par la police française aidée du Service de police anticommuniste (SPAC) d’Angers pour « activité de franc-tireur ». Non armés, ils furent appréhendés dans les parages du passage à niveau de Chatenay (ou bien, selon les sources, sur son lieu de travail). Ils portaient sur eux des tracts qu’ils avaient l’attention de diffuser. Ils furent conduits à la prison du Pré-Pigeon à Angers.
Le 14 octobre 1943, il fut condamné à mort par le tribunal militaire de la Feldkommandantur 518 de Nantes à Angers, présidé par le docteur Hanschmann, conseiller du tribunal de guerre, pour activité terroriste en tant que francs-tireurs.
Son recours en grâce ayant été rejeté, Pierre Levant a été fusillé à Belle-Beille, le 27 octobre 1943 à 8 heures. Ce jour-là, Robert Albert, Louis Coquet, Louis Choimet, Henri Deniaud, Pierre Legendre, Pierre Levant et Henri Thomazic, appartenant au même groupe que Robert Albert, furent eux aussi exécutés en ce lieu.
Mis en bière immédiatement, il fut enterré dans le cimetière de l’Est à Angers (Carré 12, rang 5, fosse 2).
Son cercueil fut exhumé le 18 septembre 1948 et restitué à sa famille.

Il fut reconnu Mort pour la France le 15 mai 1946.



Angers, champ de tir de Belle-Beille (Maine-et-Loire) 1944 –1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156910, notice LEVANT Pierre, Marcel par Bertrand Gogendeau, version mise en ligne le 20 février 2014, dernière modification le 8 mai 2022.

Par Bertrand Gogendeau

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Maine-et-Loire, 181 J 50, 197 J 4, 140 W 71, 303 W 291, 303 W 293. – Arch. mun. Angers, 4 H 103. –Arch. Dép. Loire-Atlantique, 305 J. — Acte de décès. – Registre des inhumations du cimetière de l’Est à Angers.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément