PINCONNET Jack

Par Julien Cahon

Né le 1er janvier 1929 à Blois (Loir-et-Cher) ; médecin ; militant socialiste dans la Somme ; conseiller municipal de Nesle (1965-1971), maire de Nesle (1971-1983 et 1989-1995), conseiller général (1967-1973).

Fils de René Pinçonnet, menuisier, et de Suzanne Cabourg, épicière, Jack Pinçonnet fit ses études au Lycée de Blois, puis à l’école de médecine de Tours et à la faculté de médecine de Paris, d’où il sortit diplômé en 1954. Docteur en médecine, il s’installe à Athies (Somme) puis à Nesle (Somme) à partir de 1963.
Amené en politique par le radical-socialiste Richard Mazaudet, il fut élu conseiller municipal de Nesle en 1965, puis conseiller général du canton de Nesle en 1967, avec l’étiquette FGDS, et maire de Nesle en 1971. Aux élections cantonales de 1973, il fut battu par le gaulliste Jacques Gronnier, à qui il avait ravi le canton six ans plus tôt. Il fut défait par ce dernier aux élections municipales de 1983. Jack Pinçonnet retrouva son siège de maire en 1989. Réélu en 1995, il démissionna l’année suivante pour raisons de santé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156925, notice PINCONNET Jack par Julien Cahon, version mise en ligne le 20 février 2014, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Max Lejeune. — Le Cri du peuple, 1966-1967. — Le Courrier picard, 1965-1996.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément