CHESNEAU Jean, Amédée, Raoul [Blois]

Par Vincent Audren

Né le 24 juin 1904 à Blois (Indre-et-Loire), mort le 16 mars 2002 à Blois ; ouvrier ; résistant.

Fils de Raoul Chesneau et de Charlotte Plais, Jean Chesneau, manœuvre de profession, militaire appelé au début de la Seconde Guerre mondiale, se trouve démobilisé le 4 août 1940, reprit son emploi le 7 octobre 1940 aux établissements Hug à Blois. Identifié comme possible opposant au régime de Vichy, Jean Chesneau fut interpellé le 12 avril 1941 et interné au camp de la Haute–Barde, commune de Beaumont–la–Ronce en Indre–et–Loire. À la fermeture du camp le 1er juillet 1941, l’internement de Jean Chesneau se poursuivit jusqu’à sa libération du camp de Rouillé, dans le département de la Vienne, le 21 janvier 1942.

Il fut alors employé au sein de l’entreprise Michan puis dans l’entreprise Laubriat à Blois jusqu’au mois de février 1943 où il fut appelé au service du travail obligatoire en Allemagne. Réfractaire, il passa dès lors dans la clandestinité.
Son engagement dans la Résistance date du 1er février 1942, date de son adhésion au au Front National avant de passer en juin 1943 dans les formations des Francs-Tireurs et Partisans, toujours dans le Loir–et-Cher. Sous le pseudonyme d’Émile, ses activités au service de la Résistance furent multiples : transport et distribution de tracts édités par le Front National, organisation des terrains de parachutage d’armes, recherche de renseignements en vue de la destruction des transports ennemis.

Jean Chesneau fut notamment en contact avec André Delaunay, responsable régional des FTP.de la région s’étendant de l’Indre–et–Loire au Loir–et–Cher.

Jean Chesneau mourut le 16 mars 2002 à Blois.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157008, notice CHESNEAU Jean, Amédée, Raoul [Blois] par Vincent Audren, version mise en ligne le 13 mars 2014, dernière modification le 13 mars 2014.

Par Vincent Audren

SOURCES : Archives départementales du Loir–et–Cher, 1693 W 34. —État civil de la ville de Blois.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément