BENREGALLA Abdelkader.

Par René Gallissot

Syndicaliste UGSA (CGT) de Bône [Annaba] (Algérie) ; signataire de l’appel à préserver l’unité syndicale en 1955.

Quand à la fin de 1955 s’accélère le projet de constitution, tardive somme toute, d’un syndicalisme national en sortant de la CGT-UGSA (Union générale des syndicats algériens), des responsables syndicaux du Constantinois et de l’Oranais aussi bien communistes que nationalistes venant du MTLD (Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques), internés au camp d’Aflou (Sud Oranais) lancent un appel à la préservation de l’unité syndicale ; Abdelkader Benregalla est parmi les 17 signataires en tant que responsable de l’Union syndicale UGSA de Bône. La création de l’USTA (Union syndicale des travailleurs algériens) messaliste est annoncée en février 1956, suivie de celle de l’UGTA (Union générale des travailleurs algériens).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157046, notice BENREGALLA Abdelkader. par René Gallissot, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 24 février 2014.

Par René Gallissot

SOURCES : Appel publié par Le Travailleur algérien, 8 décembre 1955. — B. Bourouiba, Les syndicalistes algériens, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément