DILETTATO Vincent [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 9 novembre 1916 à Bône [Annaba] (Algérie), le mort 25 octobre 1992 à La Tronche (Isère) ; instituteur ; socialiste SFIO, conseiller municipal.

Vincent Dilettato (sources familiales)

Fils de Dominique Dilettato, maître-bottier, et de Marie Tésorière, femme au foyer, Vincent Dilettato, diplômé de l’école normale de Constantine dans la promotion 1934-1937, fit la plus grande partie de sa carrière d’instituteur à Bône. Après les Jeunesses socialistes, il adhéra à la SFIO et fut, en 1951, secrétaire de la section de la ville. Sergent mobilisé en France en 1940, prisonnier en Allemagne, il s’évada, regagnant l’Algérie après le débarquement allié de novembre 1942. Il participa aux débarquements de Naples et Cavalaire-sur-Mer (Var). En 1946, il devint secrétaire de l’Association locale des prisonniers de guerre.

Élu de 1945 à 1947 dans la municipalité du maire SFIO Raoul Borra, de 1945 à 1951, il se présenta aussi aux élections cantonales et à l’Assemblée algérienne. En 1946, il participa à la fondation du journal constantinois la Dépèche de l’Est dont il fut membre du conseil d’administration et pour lequel il signa des éditoriaux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157051, notice DILETTATO Vincent [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 12 mai 2022.

Par René Gallissot

Vincent Dilettato (sources familiales)

SOURCE : Presse locale dépouillée par L.-P. Montoy. — Sources familiales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément