BARELIER Emmanuel

Par Jean Reynaud

Né le 17 mars 1933 à Athènes (Grèce), mort le 15 août 2009 à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) ; instituteur à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; militant syndicaliste du SNI et de la FEN, membre de la CA nationale de la FEN.

Fils d’ajusteur mécanicien, Emmanuel Barelier débuta en 1953 comme instituteur suppléant éventuel. Il fit toute sa carrière à Marseille où il habitait dans le huitième arrondissement. Marié, il était père d’un enfant.

Il militait dans le courant « Bouches-du-Rhône », puis « Unité et Action » du Syndicat national des instituteurs, du SNI-PEGC et de la FEN, dont il était un des piliers dans le bureau départemental.

Lors de la scission de la FEN en 1992, il adhéra au SNUipp-Fédération syndicale unitaire. Sans être engagé politiquement, il participa à toutes les luttes du syndicalisme (contre les guerres coloniales, pour la paix, pour la laïcité et pour l’unité syndicale lors des 1er Mai).

Emmanuel Barelier, désigné comme suppléant de Jean Arnaud à la CA nationale de la FEN (au titre SNI), siégea constamment de la fin des années 1960 au milieu des années 1980.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15708, notice BARELIER Emmanuel par Jean Reynaud, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 12 octobre 2021.

Par Jean Reynaud

SOURCES : Arch. FEN Bouches-du-Rhône. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément